Conduite en vélo en ville : petit rappel des règles de sécurité

Parce que les vélos électriques sont très appréciés des cyclistes urbains pour se rendre au travail ou s’évader une fois le week-end venu, il nous a paru nécessaire de refaire le point sur quelques bons gestes et réflexes à conserver lorsque l’on roule à vélo en ville.

vélo électrique solexity

5 règles pour rouler en VAE en ville

Comme au volant d’une voiture, la conduite d’un vélo dans les grandes villes (Paris en tête) est parfois sportive ! Raison pour laquelle la sécurité est une exigence à ne jamais laisser de côté, car sur un deux-roues, vos protections sont réduites.

  1. Bien s’équiper pour rouler en toute tranquillité. Avant d’enfourcher votre vélo électrique, vérifiez déjà que tout fonctionne bien : freins, éclairages, pneus,… Portez également des vêtements appropriés à la situation et au temps. Dans tous les cas, pensez aux bandes réfléchissantes : en brassard ou sur les équipements, elles vous permettent d’être bien repéré par les automobilistes. Nous vous recommandons également des lunettes, été comme hiver, pour éviter les projections dans les yeux. Et surtout, n’oubliez pas de porter un casque qui vous protégera en cas de chute ou d’accident mineur.
  2. Respecter le code de la route. Ce dernier s’applique à tous les utilisateurs de la route, et donc y compris aux cyclistes ! Ne pas griller les feux rouges, ne pas rouler sur les trottoirs, respecter les pistes cyclables, éviter la remontée de file, ne pas se placer sur la droite d’un véhicule arrêté à une intersection,… Toutes ces règles de bonne conduite vous permettront d’éviter les accidents. De même, n’oubliez pas que vous êtes vulnérable face aux quatre roues : ne prenez donc pas de risques inutiles.
  3. Prêter attention aux autres usagers de la route. Pour ne pas gêner la circulation des automobilistes, gardez bien votre droite en roulant, afin que ces derniers puissent vous doubler sans risque. Gardez également un œil sur les voitures garées que vous longez : une portière qui s’ouvre brutalement peut devenir vite dangereuse. Et aussi, conservez une attitude cordiale avec les autres, y compris les autres cyclistes : même si vous allez plus vite avec votre VAE, ne les doublez pas imprudemment.
  4. Montrer que l’on existe. En tant que cycliste, vous avez autant le droit d’être sur la route que les motos ou les voitures. Sans faire n’importe quoi, ne vous laissez cependant pas intimider : vous avez des droits sur la route, comme tous les autres !
  5. Sécuriser son VAE. Il serait bien dommage qu’en sortant du travail, votre vélo électrique ait disparu. N’oubliez donc pas de vous procurer un bon antivol pour qu’il ne lui arrive rien quand vous ne l’utilisez pas ! N’hésitez pas pour cela à jeter un œil à notre gamme d’antivols pour VAE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>