Test des Vélo trekking pour les déplacement quotidien

Test des Vélo trekking pour les déplacement quotidien

Yukata 8 Homme, Trapèze

Elu vélo de l’année par que choisir c’est un vélo un best seller et on attendait beaucoup de ce vélo.

Aspect exterieur, il est très propre un peu traditionnel, un cadre un peu à l’ancienne, en 2018 il est équipé d’une potence règlage, ce vous permet d’optimiser la position, il est équipé d’un moteur hyper fiable et puissant le yamaha pw. Sa console est une console simple led, donc pas d’information  km, ni partiel total, pas non plus de mode eco+ juste 3 mode. Vous aurez en revance vitesse, autonomie restante en km et en %.

Sur la route, sur les 3 testeurs l’unanimité, c’est un cadre très neutre, pas très nerveux, pas très souple, son cintre pas très confort, des freins hydauliques qui manque de mordant, et un dérailleur urbain c’est pour cela que nous l’avons pas classé dans les trekkings, pour randonnée.

Bilan c’est un vélo carré efficace, qui tient parfaitement la route, hyper efficace, super fiable, à un prix imbattable. C’est un tour de force qu’éffectue winora en positionant un vélo électrique, moteur Yamaha de 70 Nm, Batterie 400w Yamaha, frein à disque hydraulique à moins de 1999€.  Il existe en 3 cadre Homme, Trapèze, Monotube
On regrettera un cadre un peu trop standard, qui face au autres vélo testé reste un peu fade.

Tria 8 Homme et Trapèze

Le tria 8 existe en 3 cadres mais nous avons testé pour le test que l’homme et le trapèze.

Très élégant de l’extérieur, un cadre magnifique une super intégration de la motorisation Bosch, fourche suspendue, tige de selle suspendu,  un cintre qui revient lègerement un cadre. la ressemblance du cadre du tria avec le Yacatan est flagrante.

A l’essai c’est du velour, le moteur super souple colle parfaitement à ce vélo super confort, son cadre bien que rassemblant au Yucatan se comporte très différemment, et s’avère plus energique et confortable, le cadre sonne aussi différemment. La console Purion est complète. Le tria 8 est parfaitement adapté au trajet urban, il dispose notemment d’un antivol de cadre.

Bilan un vélo très confortable équipé de l’excelent moteur Bosch performance, un vélo qui dès 2299€ vous hisse dans une gamme prémium.

 

Cube Touring Hybrid

Voila un vélo qui n’est pas là pour faire de la figuration, une batterie semie intégrée couverte par un capo peint couleur du vélo, une intégration de la motorisation en moulage par gravité.

Cette intégration intermédiaire à la intube, permet une belle intégration, tout en conservant une bonne ergonomie.

Pourquoi pas un moteur Performance ? au lieu de l’active plus ? La question est très bonne. chez cube il y a Hybrid cross moteur CX une turie, qu’on équipe souvent avec un porte bagage, mais du coup il aurait été en trekking « Rando ».

Le cube Touring Hybride à une logique très épuré agréable sans vouloir être tout en muscle. Cube à voulu faire ce vélo pour les amoureux du vélo, privilégiant mettant en valeur ce nouveau moteur active plus. Aucune résistance au delà de 25km/h, très silencieux. Son moteur limite l’utilisation en montagne, mais dans des régions valonnées son moteur sera se montrer très réactif, et montrer ses atouts, cité ci-dessus.

En conduite le cube est très agréable performant, il dispose d’une vrai existence sans assistance, et l’assistance très silencieuse, et n’offrant aucune résistance au delà de 25k/h accroit ce coté. c’est un vélo qui n’a aucun problème pour arrivé à 30/35km/h.

Confortable, très précis,  il demandera souvent de faire des randonnées, car il est idéal pour les longues sortie.

Bilan un Vélo avec une superbe intégration à 2 299€ en 400w et 2499€ en 500w. un vélo performant, et super agréable, un très bon comportement très naturel. pour des région très vallonnées, on lui préférera les modèles équipé de moteur performance.

Sinus i10

Ce sont sans doute un des vélos le plus attendu de 2018. Un moteur performance avec l’intégration du moment la batterie intube 500w, derailleur 10 vitesses deore SLX, frein hydraulique shimano. Un Rapport prix équipement de fou, un bijoux technologique et design. au prix d’un simple vélo électrique.

Cauchemars des constructeurs ayant développé des batteries semi-intégrée un an avant la sortie de l’intube,  elle permet intégration parfaite de la batterie, dans le tube, tout en permettant d’enlever facilement la batterie.

Certain constructeur ont réussi cette intégration sans surcout pour le client final, donc pour le même prix, ou plus cher, vous pouvez aussi avoir moins bien !

Deux modèles un trapèze, un diamant. Pour ce type de vélo Sinus qui maintenant sont intégré à la marque Winora, savent faire, et raflent tous les ans la plupart des prix. Ca n’a été qu’une formalité que de faire un vélo, alliant une parfaite dynamique, et un grand confort, et des lignes fluides. Mais la grande force de Sinus et plus encore grâce à la fusion avec Winora est de démocratiser des technologies de pointe et pouvoir compter dans leur gamme 80% de vélo qui ont reçu le prix du meilleur design pour le radius, vélo de l’année pour le Dyo.

On aurait pu présenté le Sinus D10 dans ce test, mais pour 100€ de plus le I10 représente le vélo électrique que demain, de part sa fluidité. Pour utilisation Urbaine on appréciera aussi le modèle équipé De Alfine 8, générant moins d’entretien et qui permet le changement de vitesse à l’arrêt.

Conclusion

Avec ce modèle nous arrivons très clairement dans le haut du panier de la zone des supers ebikes (les vélos électrique de prestiges), même s’il reste accessible en prix. Un comportement impeccable, un moteur puissant et naturel, une très bonne autonomie près de 160km en eco. Pour aller plus loins on arrive dans les gamme des hypervelos (des vélos qui sont composé exclusivement des meilleurs composants du marcher, ou on trouve, le Yacun, Le trekking 9.0, le Dyo 10 mais on dépasse alors largement les 3 000€.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *